DCI acquiert trois hélicoptères pour son centre international de formation hélicoptère

Défense Conseil International annonce l’acquisition de 3 hélicoptères pour son Centre International de Formation Hélicoptère (CIF-H), basé sur les sites de l’EALAT à Dax et au Luc-en-Provence.

Cette acquisition répond à la très forte demande de pays amis de la France dans le domaine de la formation initiale technique et tactique des pilotes d’hélicoptère. Les besoins du CIF-H s’élèvent en effet pour la seule année 2016 à environ 3 000 heures de vol. DCI a donc décidé d’une part d’acquérir trois appareils, et d’autre part de modifier ces trois appareils sur le même standard que ceux d’HeliDax dans un souci d’homogénéisation de la flotte utilisée pour l’instruction. Le 1er appareil devrait être en ligne de vol dès la fin 2015 et les deux autres au cours du 1er semestre 2016. Ces trois hélicoptères voleront sous les couleurs de DCI.

Ces nouveaux aéronefs soulignent le succès du CIF-H, dont le lancement remonte à février 2015. S’inscrivant dans le périmètre des missions de DCI, le Centre International de Formation Hélicoptère a vocation à pouvoir transférer  certains savoir-faire de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (ALAT) française aux pays amis de la France. Il supplée les armées françaises dans la formation d’équipages militaires étrangers afin que ces dernières puissent se recentrer sur l’engagement opérationnel. Il est implanté au sein des Ecoles de Formation des Pilotes Militaires Français (Dax et Luc-en-Provence).

Les cursus du CIF-H sont dispensés en anglais ou en français, en partenariat avec l’Aviation Légère de l’Armée de Terre et HeliDax, filiale de DCI, et chargée, dans le cadre d’un PPP, de fournir aux forces armées françaises les heures de vol nécessaires à leur entrainement. DCI soutient également ses élèves stagiaires dans le cadre de leur formation en France avec un accompagnement personnalisé : hébergement,  restauration et transport.

« Le CIF-H est marqué par un fort ADN ALAT et l’une de nos ambitions est de transférer les savoir-faire développés depuis des années par l’ALAT » déclare Jean-Michel Palagos, Président-Directeur Général de DCI. « L’acquisition des 3 hélicoptères s’est révélée indispensable pour répondre aux besoins des pays amis dans le cadre du transfert des savoir-faire de l’ALAT française. Je suis très fier et impatient de voir ces 3 aéronefs aux couleurs de DCI servir à l’entraînement opérationnel de nombreux pays amis. »

A propos de DCI

Opérateur de référence du ministère de la Défense pour le transfert du savoir-faire militaire français à l’international, au profit des forces armées de pays amis de la France, le groupe DCI agit, depuis plus de 40 ans, sur tout le spectre de la défense et de la sécurité nationale. Porteur du label « Formation armées françaises » DCI propose des prestations sur-mesure de Conseil, Formation et Assistance technique.

Le groupe DCI a son siège à Paris et dispose de plusieurs sites d’implantations sur tout le territoire national. Il est également implanté à l’étranger, notamment au Moyen-Orient avec le Qatar, le Koweït, les EAU et l’Arabie Saoudite et dans le Sud-Est asiatique avec la Malaisie et Singapour, et depuis récemment en Inde. DCI poursuit son déploiement international avec des prestations innovantes à haute valeur ajoutée en développant de nouvelles coopérations notamment en Asie et en Amérique Latine. Fort de plus de  900 salariés, le groupe DCI a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 240 M€.

http://www.groupedci.com