Inauguré en début d’année 2015, le Centre International de Formation Hélicoptères (CIF-H) de DCI, a été certifié avec succès organisme de formation aux normes aéronautiques européennes (ATO), le 23 mai 2016 par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). Grâce à cette certification, les premiers vols pourraient avoir lieu dès la fin juin 2016.

Le CIF-H a vocation à transférer aux pays amis de la France les savoir-faire de l’Aviation Légère de l’armée de Terre (ALAT). Il est implanté au sein des Ecoles de Formation des Pilotes Militaires Français à Dax et au Luc-en-Provence.

«Nous sommes très heureux de cette certification par la DGAC qui vient récompenser la qualité de nos infrastructures et de nos formations dispensées au CIF-H.  Cela montre toute la pertinence de la création de ce centre qui a vocation à transférer, avec les hélicoptères de nouvelles générations que DCI a la fierté de posséder, les savoir-faire développés depuis des années par l’ALAT dans les domaines techniques et tactiques de l’aérocombat au profit de stagiaires étrangers», souligne Jean-Michel Palagos, Président-Directeur Général de DCI.

Le CIF-H est une réponse de DCI à la très forte demande des pays amis dans la formation de pilotes d’hélicoptères, du stade initial à la conduite de missions opérationnelles. Les formations s’effectuent sur des appareils militaires ou sur les 36 EC120 d’HELIDAX* dotés d’équipements innovants. Les cursus du CIF-H sont dispensés en anglais ou en français en partenariat avec l’Aviation Légère de l’armée de Terre (ALAT) et HELIDAX.  Pendant les formations et leur séjour en France, DCI assure un accompagnement personnalisé pour chacun des stagiaires  tout en proposant un service complet d’hébergement, de restauration et de transport.

DCI a décidé en 2015 de constituer sa propre flotte d’hélicoptères EC120 Colibri en complément de celle d’HELIDAX. Cette volonté d’acquisition répond à la très forte demande dans le domaine de la formation initiale technique et tactique des pilotes d’hélicoptère. Les besoins du CIF-H s’élèvent en effet pour la seule année 2016 à environ 3 000 heures de vol. DCI a donc décidé d’une part d’acquérir des appareils et d’autre part de les modifier sur le même standard que ceux d’HELIDAX dans un souci d’homogénéisation de la flotte utilisée pour l’instruction.

Un 1er hélicoptère a été livré le 29 juillet 2015. Puis un 2ème, le 22 février 2016. L’acquisition d’un 3ème hélicoptère est en cours.

En avril dernier, après moins d’un an d’exploitation, le CIF-H a dépassé le cap des 1000  heures de vol avec des appareils EC120 Colibri, dans leur configuration Calliopé.

Autre succès, le 25 mai 2016, le CIF-H a vu sa première promotion obtenir 100 % de réussite à l’obtention du brevet de pilote militaire hélicoptères français.