Salon de Provence, 05 juillet 2016-  Le Centre d’excellence drone (CED) et le Centre international de Formation Académique et Aéronautique (DCI-CIFAA) de DCI ont été inaugurés sur la Base aérienne 701 de Salon-de-Provence par le Général de brigade aérienne Francis Pollet, commandant l’École de l’air et la Base aérienne 701, et M. Jean-Michel Palagos, Président-Directeur Général de Défense Conseil International.

Afin de répondre à ses besoins croissants en formation des opérateurs de drones et à sa volonté d’innover pour anticiper dans ce domaine, l’armée de l’air a créé le Centre d’excellence drones (CED) sur la base aérienne 701 de Salon-de-Provence.

Le CED possède une double vocation : former et innover.

Ce centre, qui agrège les savoirs et les compétences de l’armée de l’air dans le domaine, permet notamment d’innover dans le cadre de la surveillance des sites sensibles.

Adossé à l’École de l’air et sous l’égide de l’EMAA et la DRH-AA, le CED constitue l’agrégation des compétences de l’armée de l’air dans le domaine des drones. Bénéficiant de synergies avec l’ONERA et le Centre de recherche de l’armée de l’air (CReA) présents sur le site, le centre propose des services orientés vers la recherche, l’innovation technologique, l’évaluation/spécification de systèmes et la formation.

Intégrés au sein de la base aérienne 701 de Salon-de-Provence, les infrastructures du Centre International de Formation Académique et Aéronautique (CIFAA) ont été entièrement réhabilitées par DCI afin d’étendre ses capacités. Au sein de son CIFAA, DCI propose des formations qui s’adressent aux stagiaires étrangers, et qui sont identiques à celles de l’armée de l’air française.

Une première phase pouvant durer jusqu’à deux ans comprend l’apprentissage du français, un renforcement dans les matières scientifiques et une année préparatoire universitaire réalisée au sein de l’École de l’air . Les stagiaires étrangers rejoignent ensuite les élèves officiers français et suivent les deux années de formation de l’École de l’air. La formation complète est sanctionnée par l’obtention d’un Bachelor dans le cadre d’un partenariat avec l’université d’Aix-Marseille et l’École de l’air de Salon de Provence.

DCI est par ailleurs moteur dans la mise en œuvre du « Cours International de l’École de l’air », lancé en 2015. Ce cours est intégralement délivré en anglais. Il prévoit en outre quatre à six mois de formation qualifiante en fonction de la spécialité des élèves officiers (maintenance & logistique, officier renseignement, fusilier-commando, défense sol-air).

Jean-Michel Palagos, Président-Directeur Général de DCI, souligne: « cette réhabilitation répond au besoin du centre de disposer de salles de cours pour accueillir les équipes et les stagiaires étrangers dans les meilleures conditions. Cet investissement a pu être réalisé grâce à l’excellente collaboration entre DCI et l’armée de l’air. Je suis très fier  que DCI offre ainsi une gamme complète de formations académiques qualifiantes de l’armée de l’air, à même de satisfaire les besoins des pays amis de la France. »