Défense Conseil International (DCI) participe à l’exercice DEFNET 2017 en tant que partenaire du Commandement Cyber. Pendant DEFNET 2017, DCI réalise plusieurs scénarios avec les industriels Diateam et Cyber Test Systems. Cette 4ème édition permet de valoriser la chaine de cyberdéfense, la formation et le recrutement dans ce domaine.

DCI, chef de projet du secteur « Industriels » pour  DEFNET 2017 au profit du Commandement Cyber

Alors que DCI est historiquement impliqué aux côtés du Commandement Cyber pour l’exercice DEFNET, l’entreprise est une nouvelle fois choisie pour coordonner l’action des industriels et bâtir les scénarios d’entrainement à des attaques de grande ampleur.

A partir de vulnérabilités existantes, DCI et ses partenaires Diateam et Cyber Test System ont construit des scénarios techniques dans des environnements opérationnels spécifiques. Cela permet, au-delà de la détection et de la résolution de la faille technique, d’impliquer toutes les parties prenantes (ressources humaines, communication ou encore juridique).

« Alors que les cyber attaques sont bien prises en compte dans leurs dimensions technique et technologique, il est aujourd’hui vital que les différents domaines qui peuvent être touchés par une cyber attaque agissent de manière transversale. C’est un axe de travail nouveau qui a été identifié par l’EMA Cyber et pour lequel nous déployons des exercices adaptés », souligne Jean-Michel Palagos, Président Directeur général de DCI.

DEFNET 2017 : mettre l’accent sur la chaine de cyberdéfense

Créé en 2014, DEFNET est un exercice interarmées qui permet de valider, une fois par an, le niveau de résilience et de réponse apporté par les différentes parties prenantes de la cyberdéfense : armées, industriels et monde de l’enseignement. Plus de 150 militaires et 240 élèves issus de 12 établissements –universités et grandes écoles – travaillent pendant 10 jours, sur l’ensemble du territoire national, à la résolution de 40 scénarios de cyber attaques.

Cet exercice met en avant les nécessaires synergies entre toutes ces parties prenantes, ainsi que l’effort de formation et de recrutement à produire dans les années à venir. En effet, les nombreux domaines impliqués en cas de cyber attaques rendent primordiales la sensibilisation et la montée en compétence de nouveaux profils, à identifier notamment au sein des réserves.