Paris, le 14/09/2017 – Défense Conseil International (DCI), l’opérateur de référence du ministère des Armées pour le transfert du savoir-faire militaire français à l’international, est présent sur le salon Govware de Singapour du 19 au 21 septembre, dans la continuité de son développement en Asie.

Créer une capacité cyber autonome : un enjeu majeur des pays d’Asie du Sud-Est

Du fait de leur niveau développement, les pays d’Asie du Sud-Est connaissent des problématiques similaires vis-à-vis de leur cyber-espace que les pays occidentaux. Leur prise de conscience vis-à-vis de ces menaces émergentes s’accompagne d’une volonté de créer une capacité de réponse en toute autonomie, ce que leur propose DCI. Les formations développent ainsi des aptitudes en termes de prévention et protection, détection et gestion des incidents, ainsi que de réponses et interventions.

« Pour répondre à cette attente, DCI a, par exemple, réalisé l’année dernière une formation opérationnelle pour un pays d’Asie du Sud-Est dans le domaine du reverse engineering et de l’analyse de malwares dans le cadre de la coopération en matière de cyberdéfense. », souligne Jean-Michel Palagos, Président-Directeur général de DCI.

L’excellence cyber française, au profit des pays partenaires de la France

En s’appuyant sur le Pôle d’Excellence Cyber, dont DCI exerce la Vice-présidence internationale, l’entreprise développe des moyens techniques performants qui intègrent les dernières adaptations des modes opératoires militaires : chaînes de commandement, chaînes techniques, préparation et conduite des opérations.

 

DCI propose notamment des cours personnalisés et sur-mesure reposant sur le fondement d’exercices et d’entraînements opérationnels. Depuis la création de son département Cyber en 2014, DCI participe de manière récurrente à l’exercice DEFNET et au partenariat du Cyber West Challenge.